Site icon Porte épique

Comment célébrer l’équinoxe d’automne dans ton monde fictif?

L’automne, c’est la rentrée scolaire, la cueillette des pommes, les breuvages chauds mélangés aux épices à citrouille… Mais c’est aussi des célébrations ayant des points communs : la fin de l’été et la préparation à l’hiver.

Dans cet article, je te présente cinq fêtes célébrées un peu partout à travers le monde et qui peuvent inspirer les fêtes de ton monde fictif.

Souccot

Avec Pessa’h et Chavouot, Souccot fait partie des trois fêtes de pèlerinage du judaïsme. En effet, alors que Pessa’h est la fête des pains sans levain et que Chavouot est la fête de la moisson, Souccot souligne la fin du cycle agricole annuel.

Parmi les rites les plus importants de cette fête, nous retrouvons l’obligation pour « tout indigène en Israël » de résider dans une tente semblable à celle dans laquelle les Juifs prenaient refuge pendant l’Exode. Un autre rite important est l’utilisation des quatre espèces (cédrat, myrte, dattier et saule), rassemblées en faisceau et balancées dans toutes les directions pendant les sept jours de la fête.

La fête de la mi-automne

Aussi nommée « fête de la lune », la fête de la mi-automne est célébrée à travers différents pays d’Asie et a lieu le soir du 15e jour du huitième mois lunaire. D’abord fête agricole, elle est également une célébration à la beauté de la lune. C’est d’ailleurs une occasion de déguster les fameux gâteaux de lune, des pâtisseries constituées d’une pâte sucrée de haricots rouges et d’un œuf de cane salé (qui représente l’astre lunaire).

La fête de la mi-automne est également chargée de mythologie avec la légende de Chang’e. Femme de l’archer Houyi, elle s’est envolée vers la Lune après avoir bu un élixir d’immortalité. Parmi ses compagnons, nous retrouvons un lapin apothicaire dit « lapin de jade ».

Onam

Onam est un festival des moissons célébré particulièrement au Kerala, un état du sud de l’Inde. Pendant 10 jours, on souligne la récolte du riz, mais aussi la visite annuelle du Roi Maveli, personnage de la mythologie hindoue.

Cette fête est notamment haute en couleur, que ce soit par la confection de décorations florales (pookkalam) ou par la course de bateaux-serpents sur la rivière Pampa. Un autre moment marquant est le partage d’un grand repas, riche en saveurs et servi sur des feuilles de bananiers.

La fête des vendanges

Dans les régions viticoles comme l’Espagne, l’Italie ou l’Argentine, nous retrouvons souvent des fêtes de vendanges, qui soulignent la récolte du raisin destiné à la production des vins. En France, l’une des plus célèbres est la Fête des vendanges de Montmartre.

Dès le XIIe siècle, on cultivait du raisin sur la butte Montmartre. Toutefois, au début du XXe siècle, l’urbanisation a fait disparaître les vignes. Mais avec la mobilisation du quartier, des vignes ont été implémentées, créant ainsi le vignoble Clos Montmartre. Depuis, une célébration des cuvées issues de cet endroit a lieu chaque second week-end d’octobre. Les profits issus de la vente de ce vin sont remis aux œuvres sociales de l’arrondissement.

L’épluchette de blé d’Inde

La dernière fête présentée ici est typiquement québécoise et acadienne. Il s’agit de l’épluchette de blé d’Inde, un rassemblement durant laquelle les personnes effectuent l’épluchage de maïs en famille ou entre amis avant de les déguster.

Cette fête tire son origine à l’époque de la Nouvelle-France. Le maïs, cultivé par les autochtones, a alors été adopté par les colons français. Au moment de la récolte, à la fin de l’été, les habitants devaient se plier à la corvée d’épluchette de blé d’Inde, c’est-à-dire éplucher le maïs et l’entreposer avant la tombée de l’hiver. De nos jours, l’épluchette de blé d’Inde n’est plus une corvée, mais un moment privilégié pour manger du maïs, qu’il soit cuit dans l’eau bouillante ou rôti sur le barbecue.

Comme tu peux le remarquer, les fêtes se déroulant autour de l’équinoxe d’automne sont souvent liées au moment des récoltes. Il s’agit alors d’une occasion de célébrer l’abondance, mais aussi de se réunir avant les premiers flocons de l’hiver. Cependant, si tu as lu mon article sur les fêtes du solstice d’hiver, tu sais déjà que les gens trouveront d’autres opportunités de se rassembler.

Sur ce, bonne création! 😀

Tu as un blocage avec ton worldbuilding? Inscris-toi à une séance de brainstorming!

Quitter la version mobile